Avantages monétaires pour personnes handicapées

janvier 25, 2021 5:22 Publié par Laissez vos commentaires

Si vous avez cliqué ici, c’est que vous avez besoin de connaitre les divers avantages monétaires et subventions pour personnes handicapées ! En effet, faire sa vie avec une personne handicapée amène son lot de situations hors du commun. D’Ailleurs, faire face aux obligations financières et planifier l’avenir de cette personne peut devenir un défi si on ne s’y est pas préparé. Connaissez-vous le REEI? Celui-ci permet de planifier une certaine sécurité financière à long terme. Ainsi, il peut être ouvert par les parents ou le tuteur légal de l’enfant handicapé. Également, il peut être ouvert par le bénéficiaire lui-même, s’il est majeur et considéré comme apte à conclure un contrat.

Où le bénéficiaire admissible au crédit d’impôt pour personne handicapée (CIPH) peut-il faire la demande d’ouverture d’un REEI? À son institution financière, bien sûr! Toutefois, cette procédure nécessite préalablement d’obtenir un formulaire T2201 par un professionnel de la santé.

De plus, le REEI donne droit à des subventions gouvernementales, sans même avoir à y cotiser. Par exemple, le bon Canadien pour l’Épargne-Invalidité (BCEI). Celui-ci offre jusqu’à 1000$ par année (limite à vie de 20 000$). D’autres subventions existent pour bonifier les cotisations faites dans le régime. Par exemple, la Subvention canadienne pour l’Épargne-Invalidité (SCEI). D’ailleurs, celle-ci peut atteindre jusqu’à 300% du montant cotisé, jusqu’à un maximum de 3500$ par année (70 000$ à vie). Il s’agit d’avantages monétaires pour personnes handicapées à ne pas manquer!

Il n’est pas trop tard pour réclamer vos avantages monétaires pour personnes handicapées !

C’est la première fois que vous entendez parler de ces avantages monétaires pour personnes handicapées? Gardez le sourire! Il est possible de réclamer les droits au bon et aux subventions non utilisées jusqu’à 10 ans en arrière.

En effet, les cotisations dans un REEI sont possibles jusqu’au 31 décembre de l’année du 59èm anniversaire du bénéficiaire. Toutefois, la limite à vie est de de 200 000$. Les sommes doivent y rester au moins 10 ans, pour ne pas avoir à rembourser les subventions et les bons gouvernementaux reçus. Lors du retrait, le capital investi n’est pas imposable, mais le revenu d’intérêts, les bons et les subventions le seront.

Intéressé ? Tous commencent par l’obtention du crédit d’impôt pour personne handicapée. Par méconnaissance des programmes offerts, 40% de bénéficiaires qui y seraient admissibles omettent d’en faire la demande. Soyez futé !

Pour plus d’information, consultez cet article. Si vous connaissez d’autres avantages monétaires pour personnes handicapées, n’hésitez pas à nous contacter, nous les ajouterons!

Auteur: Frédéric-Aziz Damdami, Conseiller Finances personnelles – Représentant jeunesse.

Classés dans :

Cet article a été écrit par Léa Cossette-Martin